test, - Results from #125
  • TEST : OBLITERACERS sur PC Steam

    On ne compte plus les jeux de course inspirés de la célèbre franchise de Nintendo Mario Kart. Certes, même si ceux-ci n'arrivent pas toujours à la cheville de l'illustre série de Nintendo, plusieurs jeux méritent tout de même que l'on s'y attarde. C'est le cas du plus récent jeu du développeur Vakarian Empire Obliteracers.

  • Test de Tom Clancy's The Division

  • Zelda Twilight Princess HD en vidéo test GameFocus

  • Notre test de Guns, Gore & Cannoli sur PlayStation 4

    Notre collègue Kevin affecté principalement à la couverture vidéo, a passé un bon moment intense en compagnie du jeu Guns, Gore & Cannoli, disponible sur Steam, Xbox One et PS4 en téléchargement. Je vous invite à écouter sa courte critique vidéo afin de savoir si ce jeu est pour vous.

  • Vidéo test de Fire Emblem Fates - Birthright

    Dans cette critique vidéo de Fire Emblem Fates - Birthright, je vous livre mon avis complet sur cette toute dernière création du studio Intelligent Systems. Jeu destiné à la portable de Nintendo, cette critique a été réalisée sur ma console New 3DS XL. En souhaitant que cette critique vidéo saura vous éclairer vers un achat éventuel, ou non.

  • Test du jeu Far Cry Primal

    Le moins que l’on puisse dire est qu’Ubisoft Montréal en a surpris plusieurs lors de l’annonce de Far Cry Primal, nouveau jeu de la franchise se déroulant près de 10 000 ans avant Jésus Christ. Alors que nous étions en droit de nous questionner sur le choix de l’époque face au peu de données tangibles recensées il y a 12 016 ans, les bandes-annonces de jouabilité ont vite fait d’en rassurer plus d’un. Mettant en relief des séquences de chasse intenses et des combats sanglants entre tribus, il semblait là se pointer une expérience potentiellement très intéressante.

    La suite de notre critique complète:  Far Cry Primal

  • The X-Files notre avis de la finale de la saison 10

    Ce lundi était diffusée sur la chaîne américaine FOX et CTV au Canada la grande finale du retour de la série culte des années 90 The X-Files. Attention « spoilers » droit devant.

  • Vidéo test de Plants VS Zombies Garden Warfare 2 (Xbox One/PS4/PC)

    Si vous vous questionnez encore sur l'achat potentiel de Plants VS Zombies Garden Warfare 2 qui est disponible cette semaine en magasins de même qu'en téléchargement,  voici notre avis dans une courte vidéo.

    http://www.game-focus.com/tests/xbox-one/plants-vs-zombies-garden-warfare-2/plants-vs-zombies-garden-warfare-2.php 

  • Notre test vidéo du jeu Arslan The Warriors of Legend

     

     

     

    Arslan: The Warriors of Legend
    • Date de sortie : 9 février 2016
    • Console : 
    • Éditeur : Koei
    • Développeur : Omega Force
    • Genre : Strategie & Action
    • Cote ESRB : Adolescents

    Score8

    Lorsque l'on m'a proposé ce jeu je ne savais pas à quoi m'attendre certes, j'avais déjà joué à des jeux semblables, puisque Arslan : The Warriors of Legend puise son inspiration des jeux tels que Dynasty Warriors. Est-ce que ce jeu a su me ravir et me séduire avec son histoire inspirée d'une nouvelle parue dans les années 1980 qui a mené à un manga et une série animée? C'est ce que vous allez découvrir dans cette critique vidéo.

     Lien direct http://www.game-focus.com/player/test-video/video-test-de-arslan-the-warriors-of-legend-ps4.php


    +Pour
    • Graphismes
    • Histoire
    • Les contrôles
    • Système de combat
    -Contre
    • Problèmes de caméra
    • Trop de cinématiques et de lecture
    • Répétitif
    René Cadieux donne la note globale de 8.0
  • Street Fighter V, l'avis de GameFocus

  • Notre test vidéo de Mario & Luigi Paper Jam

    Le personage de Mario est en vedette dans plusieurs types de jeux tous très différents de Nintendo. Que ce soit en course avec Mario Kart, en combat avec  Super Smash Bros Brawl en aventure avec Super Mario Galaxy et en plateforme avec Super Mario. Mais il y a également les jeux de rôle et à ce titre est arrivé à la fin de janvier 2016 sur 3DS, Mario & Luigi : Paper Jam. Notre collègue René y a joué et il vous présente ses commentaires dans ce test vidéo:

  • Notre vidéo test du jeu SteamWorld Heist sur 3DS

    Le talentueux studio suédois qui nous avait offert SteamWorld Dig nous revient avec un tout nouvel opus, SteamWorld Heist. Exclusif à la console portable Nintendo 3DS, SteamWorld Heist nous plonge dans une aventure steampunk spatiale, combinant action et stratégie sous une mécanique de tour par tour. Après le succès rencontré par SteamWorld Dig, la barre est plutôt relevée pour ce nouveau jeu.

  • Vidéo test : Mon avis final sur la console portable GPD XD

    Le 7 janvier dernier, je partageais avec vous par le biais d'une vidéo, mes premières impressions de la console portable chinoise GPD XD, console ''open-source'' sous Android dont j'ai fait l'achat quelques jours après Noël. Avant d'y aller d'un avis final sur la chose, je souhaitais passer de nombreuses heures sur la machine, essayer les différentes options offertes, bref y passer un maximum de temps pour me forger une opinion claire et objective.

  • Notre vidéo test de Fast Racing Neo

  • Notre vidéo test de The Crew Wild Run

  • Antidote 9 au banc de test

    Editor choice

    Je m’en confesse, j’ai une relation privilégiée avec le logiciel de correction Antidote. Ce que je veux dire, est que l’ai adopté depuis la toute première édition pour m’aider dans ma rédaction. J’ai pu suivre avec intérêt chaque nouvelle version ajoutée de ce petit logiciel extrêmement puissant qui parfois était stable et parfois moins stable. Antidote est clairement devenu un incontournable pour moi de sorte qu’à chaque formatage d’ordinateur ou encore de changement d’ordinateur, il venait en tête de liste des premières applications à réinstaller. Mais un élément manquait à Antidote qui me poussait à utiliser un deuxième logiciel pour la rédaction de textes en anglais. Je n’ai jamais trouvé d’équivalence en anglais à ce jour. Aussi, de savoir que la version 9 d’Antitode nous présentait cette opportunité de nous assister dans la rédaction de nos textes en anglais a été le moment de pousser un gros soupir suivi d’un énorme « Enfin! ».

  • Test du jeu Sword Art Online : Lost Song (PS4)

    Sword Art Online: Lost Song
    • Date de sortie : 17 novembre 2015
    • Console : 
    • Éditeur : Banpresto
    • Développeur : Bandai Namco
    • Genre : Action-RPG
    • Cote ESRB : Adolescents

    sword art online lost song logo

    Sword Art Online, un JRPG comme les autres?

    Bandai Namco offre le RPG japonais Sword Art Online : Lost Song (SAO) aux joueurs de la Playstation 4. Portage des versions PS3 et PS Vita ce «nouveau» SOA arrive avec quelques nouveautés dont une liberté d'exploration plus grand grâce à la possibilité de voler dans le ciel des différentes régions d'ALfheim, des combats plus dynamiques et l'arrivée de nouveaux personnages. Basé sur les précédents volets de la série de type MMO Lost Song se présente comme un titre accessible pour tous les joueurs. 

    Une trame narrative … où ça?

    L'histoire prend suite après les terribles incidents de Sword Art Online : Hollow Fragment qui (résumons) offrait la possibilité aux joueurs (dans le monde réel) d'intégrer un monde virtuel afin de participer à diverses quêtes et activités fictives. Cependant, un petit problème survenait lorsque ces joueurs mourraient dans le monde virtuel, ils mourraient également dans leur monde réel. Si au début de la campagne solo on survole cette histoire, la trame narrative de Lost Song prend un autre chemin. Tout au long de l'exploration des différentes îles d'ALfheim Online on rencontre un mystérieux groupe, les Shamrock et leur mignonne chef Seven. Si au tout début Kirito et son groupe ne souhaite pas se mêler des affaires du groupe au fil de l'aventure ils n'auront guère le choix... La trame principale prendra environ une vingtaine d'heures à terminer et tout au long de celle-ci je me suis questionné sur le bien-fondé de ce groupe, les Shamrock... mis à part Seven les personnages peu attachants et le peu d'explication au tour du groupe laisse de glace... surtout pour un titre qui avait comme souhait d'être accessible au plus grand nombre. Un léger historique aurait été nécessaire afin de familiariser les nouveaux joueurs à cette licence et permettre une meilleure compréhension de cette trame narrative qui reste assez terne. Comme dans tout bon RPG, SOA Lost Song propose des quêtes annexes et des contrats. Mis à part les quêtes annexes propres à quelques personnages, les autres sont très répétitives, tout comme les contrats. En résumé, vous devez atteindre un certain nombre de créatures à vaincre ou simplement affronter directement une ou deux créatures «uniques».

    soa lo ALfheim

    La ville d'ALfheim Online aurait mérité beaucoup plus de soin

    Une jouabilité axée sur l'action

    Présenté comme un action/(j)rpg, SOA remplit sa promesse dans les premières heures de jeux. Kirito et ses deux acolytes se promènent dans les différentes régions autant sur la terre que dans les airs en affrontant les diverses créatures. Si au tout début, les personnages possèdent deux ou trois attaques spéciales ou spécifiques à leur équipement, on se retrouve trop très rapidement à attaquer constamment de la même façon. Les mêmes attaques pendant d'innombrables minutes afin de terrasser les bêtes à l'aide d'une combinaison de R1 et des touches triangle, cercle ou carré. Il faut dépasser les niveaux 250-300 afin de commencer à avoir de nouvelles attaques intéressantes et pouvoir varier et planifier une très minime stratégie en prévision des attaques contre les boss. Si les combats sont tout de même très dynamiques, le mélange des altercations air/sol fait en sorte que la caméra ne réussit pas à bien se positionner et offre fréquemment de très mauvais angles de vues.

    soa lo boss

    Un boss parmi les autres

    Une personnalisation tout à l'opposée du bestiaire …

    Un des points forts de ce SOA (et de ses précédents) est la personnalisation de son groupe. Avec la possibilité d'avoir plus d'une dizaine de membres dans son groupe jumelé avec les nombreuses armes et pièces d'équipement disponible, la gestion de son groupe prendra plusieurs heures de votre temps. Par contre, mis à part certaines quêtes spécifiques de l'histoire, le choix de la composition de votre équipe repose sur vos épaules. Ce choix deviendra rapidement essentiel puisque chacun des personnages possède leurs avantages et leurs inconvénients. Étant donné que les membres non-actifs de votre groupe ne gagnent pas d'exérience, des heures et des heures d'affrontement (farming) afin d'augmenter vos personnages seront non seulement essentiels mais aussi nécessaires étant donné le niveau des boss qui augmentent assez rapidement après les trois premiers actes. La micro gestion de votre groupe prendra aussi plusieurs heures ! En plus des différents équipements, il est possible d'enchanter ses armes afin d'augmenter leur puissance. Certaines séquences du jeu sont très drôles et cet humour se reflète dans les pièces d'équipements, surtout dans la sélection des habits (qui d'ailleurs sont uniquement esthétiques, aucun attribut ne leur est attaché). L'image ci-dessous en est un exemple...

    soa ls costume

    La personnalisation passe aussi par les costumes et oui, on est bien dans un JRPG

    Si l'exploration des deux premières îles du jeu (il en compte sept au total) semble assez répétitive attendez d'atteindre les autres régions... Des donjons pratiquement qui propose le même esthétisme couloir après couloir, un bestiaire dont l'unique changement est la couleur des créatures rend l'expérience très rapidement redondantes. Dommage que l'exploration dans les airs soit restreinte par une limite d'altitude qui se débloque vers la moitié du jeu. L'exploration se résume à voler (à basse altitude) d'un donjon à l'autre tout en éliminant les hordes d'ennemis devant soi. Ce processus est tellement répétitif qu'à certain moment on se croit dans un mauvais beat'm'all en pleine séance de «bouton smashing».

    soa bestiaire

    On retrouve les mêmes bêtes peu importe la région. Seule leur couleur change.

    Le multijoueur un plus?

    SAO Lost Song propose évidemment une portion multijoueur comme les précédents volets de la série de style MMO. Ne cherchez pas cette option au début de l'aventure puisqu'il faut terminer les premiers actes de l'histoire principale pour y avoir accès. Même principe afin de pouvoir créer ses propres combattants via l'outil de personnalisation du jeu. Au travers mes sessions multijoueurs, j'ai retrouvé l'essence même du jeu. De fervents amateurs des SAO qui passent plusieurs heures sur le jeu ayant comme buts d'augmenter la puissance de leurs personnages et de trouver de puissantes pièces d'équipement. Lors de mes premières sessions, j'étais de niveau 235 et j'étais de loin trop faible pour participer aux quêtes multijoueurs et jouir pleinement de ce mode avec les autres joueurs. Malgré quelques problèmes de connexion aux serveurs, tout était fluide une fois les parties débutées.

    soa ls groupe

    Voici une partie de du groupe de Kirito

    Le paysage d'Alfheim Online est-ce beau?

    La réponse à cette question est très simple, non. SAO Lost Song est bien pour la PS3 et PS Vita mais n'atteint pas les standards pour une console de nouvelle génération comme la PS4. Peu de détails, des textures simplistes et très redondantes, l'absence d'effets de lumière et des décors statiques sont loin de nous en mettre plein les yeux. La beauté de cette simplicité artistique (après tout il s'agit d'un portage) le jeu ne souffre d'aucun problème de fluidité.

    Focus Final

    SAO : Lost Song aura été un bon jeu pour tous les amateurs JRPG s'il avait été disponible il y a quelques années. Pour 2015, le jeu ne remplit pas mes attentes d'amateur de RPG. Une histoire très banale, des combats qui se résument à quelques combinaisons de boutons, un bestiaire trop simpliste, et graphiquement très ordinaire ne réussiront pas à convaincre la plupart des joueurs. Si le jeu souhaitait souhaitait cibler et accrocher de nouveaux joueurs, SOA : Lost Song aurait dû mettre davantage l'emphase sur les liens entre certains personnages.  Ce Sword Art Online : Lost Song est plutôt destiné aux fervents amateurs de la série qui souhaite ne rater aucun épisode!


    +Pour
    • Beaucoup de personnalisation
    • Une belle touche d'humour
    • L'exploration en plein vol
    • Les voix japonaises
    • Système de combat dynamique...
    -Contre
    • Techniquement daté
    • Bestiaire peu varié
    • Trame narrative fade 
    • Des décors très répétitifs
    • ...mais très vite redondant
    Nicolas Fournier donne la note globale de 6/10
  • Notre test de Yo-Kai Watch (Nintendo 3DS)

    Il vous faudra quelques heures pour venir à bout de ce jeu, toutefois, la longévité de ce titre variera en fonction des Yo-Kai que vous allez découvrir, du temps passé à pêcher et à chasser les insectes. Vous pourrez également y jouer en ligne contre vos amis en les affrontant. Vous pourrez donc prouver que vous êtes le meilleur. Si les combats ne vous intéressent pas, vous pourrez prendre des clichés de vos amis en ajoutant de Yo-Kai. Finalement, des items seront disponibles via l'option ''Street-pass''. Bref, outre ces options vous n'aurez pas réellement de raison de rejouer à Yo-Kai Watch.

  • Le test de Earth Defense Force 4.1: The Shadow of New Despair (PS4)

    Earth Defense Force 4.1: The Shadow of New Despair
    • Date de sortie : 8 décembre 2015
    • Console : 
    • Éditeur : Xseed
    • Développeur : Sandlot
    • Genre : Action
    • Cote ESRB :

    Score6

    Il y a plusieurs raisons de jouer à des jeux vidéo. Parfois on chercher à vivre une histoire immersive avec tempo bien dosé. Parfois, on cherche l’aspect compétitif d’un jeu FPS précis en endiablé. Parfois ce sont les puzzles difficiles qui nous poussent à une réflexion alliant frustration et satisfaction de réussir. Mais il y a aussi des raisons plus terre-à-terre qui n’ont rien à avoir avec toutes celle énumérées plus haut. Je parle ici de jeux graphiquement pas à la hauteur avec une histoire mal racontée et surtout cousue de fils blancs, mais qui pourtant peuvent s’avérer divertissants à jouer. C’est le cas de jeu Earth Defense Force 4.1 qui se compare allégrement aux fameux met québécois Poutine qui se compose de frites, de fromages en grains sur lequel ont ajoute une généreuse couche sauce brune chaude et surtout très graisseuse. Comme pour la Poutine, il y a plus de bonnes raisons de ne pas toucher à Earth Defense Force 4.1 mais pourtant, dans mon cas j’y joue et j’y ai du plaisir.

    EDF PS4 a

    C’est quoi Earth Defense Force 4.1? 
    D’abord, vous devez savoir qu’il s’agit avec cette version PS4 d’un remake rehaussé de l’édition Earth Defense Force 2025 parue en février 2014 sur Xbox 360 et PlayStation 3. Cette version se veut plus optimisée au niveau des visuels grâce à de plus belles textures avec de nouvelles armes et comptant sur un total de 98 niveaux. Vous incarnez au choix une des quatre classes de combattants de l’armée privée E.D.F. pour Earth Defense Force qui cherche à venir à bout d’une invasion extraterrestre qui menace la terre. Nous sommes en 2025, 8 ans après les événements de 2017 qui impliquaient des attaques sans précédent par les Ravagers, un collectif d’extraterrestres composés d’insectes géants et de robots de 45 mètres de haut dont le lien entre eux est difficile à trouver. Ils reviennent à nouveau plus nombreux que la première fois et avec de nouveau robots gigantesques pour prendre contrôle de la terre.

    Votre armement s’est beaucoup amélioré depuis la première invasion et heureusement puisque les ennemis sont redoutables et excessivement nombreux. Avec vu à la troisième personne, vous tuez véritablement tout ce qui bouge sans crainte de détruire les villes que vous devez protéger. Même chose pour les citoyens dont vous ne recevez aucune sanction pour les avoir éliminés à titre de dommage collatéral. Je crois avoir tué autant de fourmis géantes dans le jeu que d'innocents. Bien que ridicule, c'est à mon avis ce qui rend EDF si explosif, le fait que le jeu ne soit qu'orienté vers l'action pure sans l'aspect cérébral. Il faut dire que vous comptez cette fois sur près de 700 variations d'armes qui vont de lance-roquettes, mitrailleuses lourdes, lance-grenades et j'en passe. Chaque arme revient dans des versions plus évolué au fil de votre progression.

    EDF PS4 c

    Au niveau des personnages, je vous évoquais 4 classes précédemment toutes très différentes. Que ce soit le Ranger, un fantassin capable de transporter deux armes, le Air Raider qui peut contrôler de nombreux véhicules comme les méchas, le Wing Diver qui vole et qui est très puissant, mais peu endurant et la grosse brute Fencer qui peut être équipé de 4 armes à la fois, mais qui se déplace lentement parce qu’équipé de lourds boucliers. Vous pouvez décider de changer de personnages à chaque début de niveau autant en ligne que hors ligne. C'est bien sûr en coopération autant local que via PSN que le jeu devient amusant.

    Ce qui ne fonctionne pas dans EDF 4.1
    Si j’admets que les textures sont plus détaillées dans cette version que dans EDF 2025, il ya encore de nombreux bogues de collisions graphiques qui combinés à de mauvaises caméras nous placent dans des situations gênantes dans lesquels nous perdons carrément même notre personnage de vu un court instant. L’environnement destructible au complet est une idée fantastique que j’aimerais voir dans plusieurs autres jeux, mais dans EDF 4.1, la physique de destruction des immeubles est très archaïque et dépassée. Heureusement dans cette version, un effondrement soulève un peu de poussière, mais j’aurais voulu sentir la puissance de la destruction avec plus d’incendies et plus de boucane. Autre élément qui m’agace, on ne voit jamais de voitures qui circulent et que très peu de passants dans des villes de plusieurs millions d’habitants. Nous aurions mieux senti la terreur en voyant des milliers de personnes fuirent les lieux. Ensuite viennent les voix qui sont composées de narrations ternes et mauvaises. Imaginez un paquet de phrases génériques qui reviennent en boucle. Et que dire des menus qui donnent l’impression d’un jeu d’il y a 14 ans. Finalement, comme dernier point que les 98 niveaux sont excessivement redondants. Combinant tous ces éléments à une histoire qui est peu intéressante et mal racontée, vous comprenez que nous sommes en présence d’un jeu très moyen.

    Ce qui fonctionne dans EDF 4.1
    De simplement pouvoir prendre la manette de jeu, mettre notre cerveau à « off » et jouer un niveau pour environ 20 minutes. Une pure séance de défoulement contre des vilains en se foutant de la raison pourquoi ils sont là. C’est comme la bonne vieille formule des arcades de l’époque axée que vers l’action immédiate. La durée de vie demeure intéressante puisque nous pouvons refaire le jeu 3 ou 4 fois à des niveaux de difficulté plus élevés en coopération à 4.

    EDF PS4 b



    Focus final 
    Comme le fait que la Poutine ne pourra jamais recevoir un prix culinaire pour son originalité, Earth Defense Force 4.1 ne peut pas se mériter un bon pointage de ma part. Mais comme la Poutine est un « comfort food » EDF 4.1 est un « comfort game », c’est-à-dire ce genre de jeux qui procurent une satisfaction immense et limitée dans le temps. Je ne m’en cache pas, j’aime ce jeu bourré de défauts et je me demande pourquoi les auteurs ne prennent pas conscience qu’il serait possible de le rendre nettement meilleur qu’en améliorant certains aspects. En même temps, que voulez-vous changer dans la Poutine?

    Mon verdict : Je recommande pour ceux qui veulent de l'action, mais qui savent ce qu’ils auront entre les mains, un jeu moyen.


    +Pour
    • Très longue durée de vie (98 niveaux)
    • Les environnements destructibles
    • Des armes, des armes et des armes (700 au total)
    • Coopératif local ou en ligne
    • Prise en main facile
    • Très divertissant
    -Contre
    • Histoire insipide, inodore et incolore prétexte à tirer dans le tas
    • Véhicules incontrôlables
    • Plusieurs niveaux identiques
    • Personnages alliés A.I. souvent stupides (vont tirer dans les murs, vont se placer devant votre missile...etc)
    • Abondance de « copier-coller »
    • Nombreux bogues de collision
    • Dialogues ridicules
    • Unilingue anglais
    Frédéric Laroche donne la note globale de 6/10
  • Notre test de Star Wars Battlefront

    Star Wars Battlefront
    • Date de sortie : 17 novembre 2015
    • Console : 
    • Éditeur : Electronic Arts
    • Développeur : EA Dice
    • Genre : Action
    • Cote ESRB : Adolescents

    Score7 5

    La franchise Star Wars a su se forger un vaste bassin d'amateurs au cours des années. Que ce soit au cinéma ou bien dans les jeux vidéo, il; y a toujours un titre qui a marqué le coeur des fans. En 2004, Pandemic Studios a lancé un jeu qui allait rapidement capter l'attention des joueurs. Il n'en fallut pas plus pour que plusieurs passionnés de l'univers de Georges Lucas tombent amoureux de cette franchise, qui en 2005, leur offrait un second titre intitulé Star Wars: Battlefront II. Toutefois, malgré d'autres jeux de la franchise Star Wars Battlefront, il fallut attendre une dizaine d'années avant qu'EA Dice lance le jeu Star Wars Battlefront. Ce jeu qui fait partie de l'enivrant tourbillon Star Wars de l'année 2015 est-il à la hauteur des attentes des amateurs? 

    C'est le studio EA Dice qui avait la lourde et difficile tâche de développer le nouvel opus de la franchise. Battlefront, qui est disponible sur PC, PS4 et Xbox One, est un jeu que pratiquement multijoueurs, mais qui offre tout de même une campagne solo. Vous pourrez attaquer cette dernière seul ou bien demander l'aide d'un ami qui pourra y jouer avec vous en coop locale. Cette campagne est en quelque sorte une période de formation, qui vous permet de toucher les différents aspects du jeu et ainsi, vous permettre de vous former la main afin de pouvoir par la suite foncer dans les nombreux modes en ligne. Il ne faut pas se le cacher, Star Wars : Battlefront est principalement un jeu que vous allez jouer en ligne, puisque la campagne n'est qu'un entraînement et que vous n'aurez donc que très peu d'intérêt pour celle-ci. Voici un point qui viendra surement ternir la joie et l'ambition de certains pour ce titre. Il aurait été beaucoup plus plaisant que le studio EA Dice développe un mode histoire plus complet dans lequel on aurait eu l'impression d'avoir un but. Ou bien, pourquoi ne pas avoir imaginé un scénario qui s'inspire de l'univers de Star Wars, non pas simplement quelques missions afin de nous entrainer pour le mode multijoueurs. Malgré tout, ce mode solo est tout de même intéressant puisqu'il vous offre différents modes de jeux. Vous pourrez tout d'abord apprendre à piloter les vaisseaux et véhicules disponibles dans le jeu. Une fois, cet apprentissage terminé vous pourrez jouer les modes ''Survie'', ''Bataille'' et finalement ''Batailles de Héros''.

    star wars battlefront image

    Dans le mode survie, vous devrez tenter de repousser une quinzaine de vagues ennemies en plus de protéger des capsules. Le mode bataille vous offre la possibilité de combattre des ennemis avec vos alliés, vous devrez récupérer des jetons afin de cumuler les points. Finalement, le mode ''bataille héros '', qui ressemble beaucoup au mode bataille, vous permet d'incarner : Luke Skywalker, Princesse Leïa, Han Solo, Dark Vador, le Chancelier Palpatine ou bien Bobba Fett. Contrôler ses légendes c'est amusant, toutefois, les combats au sabre laser sont moins captivants. Les contrôles sont corrects, mais ils ne sont pas intuitifs et on perd rapidement l'intérêt, personnellement j'ai préféré joué avec Bobba Fett et Han Solo.

    Un battlefield avec un costume de Star Wars?

    Si vous êtes un habitué de la franchise Battlefield, vous n'aurez aucun problème à vous plonger dans Star Wars Battlefront. Les contrôles de ce jeu sont très similaires, là où il y a des changements c'est au niveau des armes et des items de combats. Au début de la partie vous débutez avec une arme et plus vous allez progresser dans le titre en exécutant des ''kills'' et des assistances vous gagnerez des points que vous pourrez échanger contre d'autres armes. Vous pourrez également cumuler des quatre, ces cartes sont en fait vos accessoires de combats, c'est-à-dire vos grenades, lance-roquette et autres items qui vous aideront à venir à bout de vos ennemis. Comme c'est habituellement le cas avec les titres de la franchise Battlefield. L'action se déroule en multijoueurs, c'est là que le jeu se déroule réellement. Au total vous pourrez vous amuser dans plus de huit modes, et ce, dans 14 cartes multijoueurs. Chacune d'elles ont leurs lots d'attraits visuels et la grandeur de chacune varient, toutefois, elles sont suffisamment grandes pour que vous ailliez beaucoup d'endroits à explorer. Certaines cartes vous permettront de piloter des véhicules de l'univers Star Wars et celle-ci, sont intéressantes. Certes, la plupart de votre temps vous allez le passer à fixé l'ennemi et à oublier les paysages qui défilent devant vous, mais malgré tout vous aurez beaucoup de plaisir. Au niveau du pilotage, il vous faudra un certain temps d'adaptation, car il n'est pas toujours évident de piloter ses super bolides, toutefois, une fois que vous aurez réussi vous aurez du plaisir à supporter vos camarades sur le champ de bataille, même si l'utilisation des vaisseaux semble parfois inutile. Malgré ce détail, il est plaisant de pouvoir piloter un vaisseau du genre.

    C'est beau?

    Au niveau de l'aspect visuel, on peut dire que Star Wars: Battlefront réussit son mandat d'en mettre plein la vue aux amateurs. Les développeurs ont pris soin d'offrir aux fans de cet univers, des paysages dignes de leurs attentes. Les divers environnements sont très détaillés et aussi très jolis à regarder. Vous vous surprendrez même à arrêter vos actions afin d'admirer les paysages qui se dressent sous vos yeux. Il en est de même pour le mode multijoueur. Parfois, on pourrait croire que doivent à la possibilité d'être plusieurs sur le champ de bataille, le visuel pourrait en souffrir, mais ce n'est pas le cas. Tout reste super à regarder, une fois encore. Parfois, vous allez peut-être vous faire éliminer, car vous allez vous être arrêté à un endroit afin de regarder les détails de l'environnement. En fait, Star Wars:Battlefront n'a rien à envier aux films d'Hollywood, puisque le titre est rempli d'explosions et d'effets visuels. Si votre rêve est de piloter l'un des vaisseaux de l'univers Star Wars, vous pourrez réaliser votre rêve dans ce jeu et vous pourrez encore une fois profiter des superbes effets visuels qui vont se dresser devant vous.

    BAttleFront

    ''Luke je suis ton père''

    L'aspect sonore de Star Wars: Battlefront a été traité aux petits oignons puisque vous allez reconnaitre chacun des bruits et chansons de la célèbre franchise. Tout y est, le bruit d’explosion, les sons des vaisseaux, des différentes armes, bref tout est là.

    C'est long?

    Certes, Star Wars: Battlefront offre une longévité acceptable, malheureusement le problème est que comme la plupart des modes sont beaucoup trop similaires, on se lasse rapidement d'y jouer. Vous allez y jouer quelques heures par-ci, par-là et ensuite, le côté répétitif viendra à bout de votre envie d'y jouer. Toutefois, si vous êtes un passionné des Battlefield, vous allez assurément passer plus de temps dans ce jeu. Si vous vous demandez si vous serez obligé de vous procurer les ajouts téléchargeables pour pouvoir augmenter votre expérience de jeu, la réponse est oui. Malheureusement, le contenu disponible vous comblera pendant un temps, mais vous allez rapidement vous lasser de toujours jouer les mêmes quatorze cartes.

    Focus Final

    Star Wars:Battlefront est un jeu qui saura assurément conquérir le coeur des passionnés de StarWars, et ce, par son authenticité. Toutefois, on se lasse rapidement d'y jouer et malgré chaque élément de l'univers Star Wars qui nous gardent captifs, on a l'impression que ça ne suffit pas. Cependant, si vous êtes un fervent mordu de la franchise Battlefield, vous aurez beaucoup de plaisir à jouer à ce jeu. Contrairement à l'expérience que nous avions eue avec la phase Beta, cette version finale de Star Wars Battlefront ne renferme pas réellement de bogues importants, si ce n'est que quelques bogues visuels comme l'absence des pas lorsque l'on va à reculon. Malheureusement, l'absence d'une véritable campagne solo face au prix élevé demandé, peut refroidir certains amateurs. Si vous avez envie de jouer ce titre, vous pouvez demander ce jeu à Noël ou bien attendre une baisse de prix.


    +Pour
    • Univers Star Wars fidèle
    • Visuels réussis
    • Système de carte et d'armes
    -Contre
    • Modes de jeu trop similaire
    • Trop répétitif
    • Absence d'un véritable mode solo
    • Donne l'impression d'un Battlefield maquillé en Star Wars
    René Cadieux donne la note globale de 7.5/10
  • Xenoblade Chronicles X testé par GameFocus

  • Test de Rock Band 4

     

    Rock Band 4
    • Date de sortie : 6 octobre 2015
    • Console : 
    • Éditeur : Harmonix
    • Développeur : Harmonix
    • Genre : Musique, Tempo et Danse
    • Cote ESRB : Tous

    Score8

    Comment oublier ces folles soirées entre amis à jouer à Rock Band? Jeu qui permettait à plusieurs amateurs en même temps de vivre un rêve, celui de faire partie d'un groupe et de performer devant public dans des endroits variés. Eh bien, voici qu'après plusieurs années de surexposition de la franchise qui ont mené à une pause de la scène  que cette dernière fait un grand retour, et curieusement, en même temps que sa rivale Guitar Hero. Cette fois, c'est Harmonix en collaboration avec Mad Catz qui se sont chargés du retour de cette série. Aurait-on dû laisser dormir encore un peu plus longtemps cette franchise, ou bien est-ce le début d'un renouveau pour Rock Band?

    Pourquoi changer une formule gagnante?

    Contrairement à son opposant, c'est à dire Guitar Hero Live, les développeurs de Rock Band 4 ont décidé de conserver la bonne vieille mécanique de jeu du titre, cependant, les amateurs vont trouver plus de similitudes entre Rock Band 4 et Rock Band 2. Ce choix est simple, RB2 avait connu beaucoup de succès tandis que le 3e avait été boudé par de nombreux passionnés. Néanmoins, le principe du jeu reste identique à vos souvenirs. C'est-à-dire que vous devrez à l'aide des instruments, suivre les notes qui défilent à l'écran et tentez de jouer ces notes au bon moment. Vous devrez essayer de faire le meilleur score et d'enchainer les notes parfaites afin de faire monter votre multiplicateur de points. Le plus beau dans tout ça, c'est que si vous aviez déjà vos instruments des précédents titres Rock Band, vous ne seriez pas obligé de vous en racheter d'autres. Les instruments PS3 fonctionnent sur la PS4 et pour ce qui est des instruments Xbox 360, eh bien, vous devrez vous procurer un adaptateur qui vous permettra ainsi de les utiliser sur votre Xbox One.

    rockband instrument

    Parlons en des instruments

    Si vous ne possédez plus vos vieux instruments ou bien si vous n'avez jamais eu un jeu Rock Band chez vous, vous pourrez vous procurer des ensembles qui incluent les instruments. Vous pourrez tout d'abord vous acheter un ensemble comprenant la guitare et le jeu qui est vendu à environ 180$. Ensuite, si vous avez envie de jouer de la batterie et que vous avez un gros 400$ à investir vous pourrez vous procurer l'ensemble ''Band-in-a-Box'', qui comprend la guitare, un micro, le jeu et bien sûr une batterie. Tout comme c'était le cas dans les précédentes versions, les instruments offerts par Mad Catz sont solides et résistant, de plus, ils sont simples d'utilisation. Au début du jeu on vous invite à faire une courte calibration qui a comme but de rendre votre expérience de jeu plus agréable.

    Faites carrière dans la musique

    Le mode carrière est l'un des modes les plus attrayants du titre, puisqu'il vous permet de faire partie d'un ''band''. Vous pourrez choisir de faire carrière seul ou en groupe. Si vous optez pour le jeu solo, vous allez être invité à choisir une position dans le groupe, soit chanteur, guitariste, bassiste ou bien batteur. Si toutefois vous décidez d'y jouer en coop locale, chacun d'entres vous choisira de quel instrument ils veulent jouer. De plus, vous pourrez choisir où vous souhaitez faire vos concerts. De plus, si jamais vous aimez le risque, vous pourrez incarner un chanteur Metal et aller jouer du country. Oui, oui, vous pourrez arborer un style musical et chanter des chansons d'un style complètement différent.

    RockBand4 2

    Certes, Rock Band 4 vous propose différents modes de jeu, mais le mode carrière demeure celui que j'ai préféré. Vous trouverez aussi les modes parties rapides dans lesquels vous allez choisir une pièce et un endroit où jouer et jouer tout simplement. Vous aurez aussi le mode solo infini, un mode où vous allez simplement faire des solos. Vous allez assurément trouver un mode qui vous plaira, si jamais vous ne souhaitez pas jouer à Rock Band en ligne. Eh oui, RB4 n'offre pas de mode en ligne, vous devrez vous contenter des options solo et multijoueur local. Ceci-di, le titre reste un jeu fort intéressant et l'on ne se cachera pas que le vrai plaisir des jeux comme Rock Band c'est de faire la fête entre amis.

    Préparez-vous à sortir votre portefeuille

    Lorsque vous faites l'acquisition de Rock Band 4 vous avez l’accès à une soixantaine de chansons, toutefois, vous allez rapidement vous rendre compte que vous en voulez plus. Eurêka, la boutique est là pour ça. Dans cette dernière comme ce fut le cas avec les précédents jeux de la série, vous pourrez vous acheter des pièces à l'unité ou en ensemble. Les gens d'Harmonix sont rapides, il vous propose souvent les titres les plus populaires seulement en achat simple. Malgré tout, la bibliothèque de titres est immense et plutôt variée. Vous y retrouverez du Blink 182, du Van Hallen, du Aerosimth et beaucoup plus encore. Le plus beau dans tout ça c'est que vous pourrez faire des recherches par groupes, par chansons, par difficulté et par préférence, bref, vous allez assurément trouver des chansons pour vous. Malheureusement, au moment d'écrire ses lignes, on avait parfois des bogues avec la boutique. Soit on avait de la difficulté à se connecter, soit la chanson que nous avions achetée était défectueuse. Heureusement sur tout les jeux que nous nous sommes procurés nous n'avaient remarqué qu'une seule chanson de Linkin Park. Les développeurs ont pris un grand soin de vous offrir un titre au son réaliste et c'est également le cas des différents bruitages qui accompagnent le jeu.

    C'est beau?

    Vous avez joué les précédents titres? Oui? Eh bien, vous serez en terrain connu puisque le titre visuellement est très inspiré des précédents Rock Band, vous aurez même parfois l'impression d'y jouer sur PS3.Certes les animations et les divers effets visuels sont tout de même un peu plus beaux, mais en général on a un arrière-goût de vieillot. Malgré tout, le titre reste plaisant à regarder, mais on aurait fortement préféré que les développeurs tirent profit de la force des consoles et qu'ils nous offrent des graphismes améliorés avec un peu plus de profondeur, de prise de vue, d'un outil de création de personnages amélioré et surtout plus poussé, mais bon qui sait, peut-être pour Rock Band 5?

    RockBand4 3

    C'est long?

    Rock Band 4 est un jeu auquel vous allez jouer par séquence, lors de votre achat vous allez y jouer chaque jours ou presque par la suite vous aller y jouer quelques fois par semaine pour en venir aux fois où vous allez le sortir pour y jouer entre amis ou bien lors des partys. Toutefois, avec toutes les chansons qui sont disponibles sur dans la boutique, vous allez pouvoir prolonger vos séances de jeu en vous procurant une pièce ou bien un ensemble de pièces.

    Focus Final

    Comme un vieux band, qui s'était séparé, Rock Band 4 fait retour réeussi qui sera apprécié des amateurs. Certes, certains aspects du titre n'ont pas véritablement changé des précédentes versions, cependant, le jeu reste un atout génial pour faire lever vos fêtes et réunions de famille. Vous aurez beaucoup de plaisir à jouer les chansons offertes dans la boutique. Le fait que les instruments soient rétrocompatibles ajoute aussi à l'intérêt du jeu, car si vous possédiez déjà vos instruments vous n'aurez qu'à insérer le jeu et jouer. Bref, si vous étiez un amateur des anciens  courez vous procurer celui-ci, il y a de fortes chances que la magie s'opère à nouveau. 


    +Pour
    • Simple
    • Toujours aussi amusant
    • On peut utiliser trois microphones et nos bons vieux instruments
    • Beaucoup de chansons...
    -Contre
    • ...que l'on peut acheter
    • Quelques bogues lorsqu'on accède à la boutique
    • Le gros ensemble vendu sans cymbales
    • Les cymbales sont nécessaires pour jouer le mode pro et difficile à trouver
    • 400$ pour l'ensemble avec la batterie, le micro et la guitare
    René Cadieux donne la note globale de 8.0
  • Call of Duty Black Ops 3 testé par GameFocus

    À chaque automne, la même question me revient en tête : Est-ce que le Call of Duty de cette année sera bon? CoD Advanced Warfare était pas mal, Ghost m'avait déçu, Call of Duty Black Ops 2 était excellent, sans doute mon favori. Évidemment, de revenir en 2015 avec un Black Ops 3 capte immédiatement mon attention. Le studio Treyarch y travaillait depuis un bon moment déjà et promettait une mouture à la hauteur du précédent volet, voire le surpassant. Promesse tenue? Voici mon avis.

  • Panasonic HC-V770: Le meilleur achat possible de cette catégorie!

    Editor choice

    Autrefois florissant, jamais le marché du caméscope n’a subit un tel bouleversement depuis ses débuts. Si on se réfère au années 90, chaque foyer qui se respecte possédait un caméscope pour filmer les premiers pas de bébé, le premier tour de roue à vélo, un voyage au Mexique et naturellement un ou deux mariages. Mais, sont arrivés des téléphones intelligents tellement performants et jouissants de lentilles de caméra très respectables que soudainement, le besoin d’avoir sur soi un 2e appareil comme un caméscope s’est estompé. Il faut voir se dérouler devant nous un événement pour constater que c’est le téléphone instinctivement que tout le monde porte à la main pour filmer. Aujourd’hui, les arguments pour mettre de côté son caméscope sont nombreux. Premier point évident, plusieurs utilisateurs qui n’avaient jamais fait le saut du côté de la HD ayant toujours leur premier caméscope ont changé déjà deux fois de téléphones depuis. Ainsi, les récents appareils intelligents filment déjà mieux que leur caméscope et parfois même en Ultra HD 4K. Alors ça laisse peu d’intérêt à payer le gros prix pour une caméra vidéo qui risque de ne jamais servir ou presque.

  • Test de JUST DANCE 2016

    Ubisoft est un studio réputé pour la longévité de ses franchises, c'est le cas de plusieurs titres à succès, dont Just Dance. Cette franchise a beau être amusante et avoir connu beaucoup de succès auprès des amateurs, cependant, il n'en est pas moins que certains joueurs en viennent à se questionner sur la nécessité de lancer un nouveau titre chaque année.