Test du jeu iPad: Eclipse: New Dawn for the Galaxy

Test du jeu iPad: Eclipse: New Dawn for the Galaxy

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Eclipse : New Dawn for the Galaxy est la version Ipad du jeu de plateau du même nom. La version « plateau » de ce jeu de stratégie a connu un fort succès depuis sa sortie en 2011. Bien que personnellement je n'aie jamais eu l'occasion d'y jouer auparavant, il est clair qu'il s'adressait définitivement à des amateurs de jeux « lourds » (imposante quantité de pièces et jetons à manipuler, parties d'une durée 3h30+, etc.). 

En automatisant tout le volet gestion et en réduisant la durée des parties à environ 1h, la version ios rend maintenant ce jeu beaucoup plus accessible.

 

Le temps d'une partie, deux à six joueurs incarneront l'une des sept races disponibles, exploreront la galaxie, y établiront des colonies pour exploiter des ressources, acquerront des vaisseaux, développeront des technologies, amélioreront leur flotte, affronteront les autres races ou useront de diplomatie, dans une course effrénée pour la domination de la galaxie!

iPad Screenshot 5

Le jeu se déroule sur un plateau de jeu composé de tuiles hexagonales appelés « secteurs ». Ceux-ci peuvent contenir des planètes à coloniser pour obtenir des ressources (crédits $, science, production), des vaisseaux anciens « protecteurs » ou des bonus (?). Les secteurs seront dévoilés aux joueurs à mesure qu'ils exploreront ceux adjacents aux leurs.

Chaque secteur sous l'influence d'un joueur lui permet d'établir des colonies et d'y puiser des ressources nécessaires à son expansion. Cela augmente en contrepartie le coût de maintenance de son empire (crédit $ à payer à la fin d'un tour). Si le joueur n'a pas les moyens de payer, il devra délester des secteurs. En plus du coût de maintenance des secteurs, s'ajoute chaque tour un coût en crédit $ chaque fois qu'un joueur effectue une « action » (exploration, recherche, construction, amélioration, etc.).

iPad Screenshot 1

Durant les neufs tours de jeu, il faudra donc sans cesse trouver le juste équilibre entre acquérir de nouveaux secteurs et effectuer le bon nombre d'actions pour progresser sur d'autres fronts (recherche, combat, etc.) tout en s'assurant de pouvoir payer ce qu'il faut à la fin du tour, sans toutefois amputer sa progression vers l'objectif ultime d'amasser le plus de points de victoire (PV).

On obtient des points de victoire en fonction de la valeur des secteurs sous notre influence en fin de partie, en fonction des bonus obtenus lors d'exploration, en fonction du nombre de technologies de même catégorie acquises, et enfin en obtenant des jetons suite à un combat ou à une action diplomatique. Comme vous le constatez il y a plusieurs moyens d'accéder à la victoire, et le meilleur moyen varie d'une partie à l'autre.

Sur le plan technique, le plateau de jeu est bien rendu. Les graphismes offrent le niveau de détails attendu pour pouvoir distinguer l'ensemble des éléments inclus dans l'interface. Les contrôles répondent bien et il est aisé d'effectuer les actions de zoom in-out avec les doigts. Le fait de toucher l'écran avec les doigts donne accès à une vue superposée où l'on voit surligné en différentes couleurs les secteurs sous l'influence des autres races, et où sont affichés chacun des % de chance d'obtenir les différentes ressources pour les secteurs encore disponibles aux joueurs.

L'interface est bien pensée et tout à fait opérationnelle. En un toucher du doigt, il est possible d'accéder aux sections technologies, vaisseaux, et à l'échelle de réputation (jetons de combat et/ou jetons de diplomatie). Il est également possible en maintenant le doigt sur l'icône d'un adversaire, de voir en un coup d'œil sa situation (ses ressources, ses technologies, ses secteurs ainsi que le contenu de son échelle de réputation). Les jetons de combat des adversaires sur l'échelle de réputation sont cachés (1-4 PV/jeton), alors on ne sait pas exactement le nombre exact de PV de nos adversaires, mais à l'écran on voit leur nombre de PV potentiels min-max. Enfin, il est bon de mentionner qu'une fonctionnalité de « undo » est disponible pour annuler toute action prise tant qu'on n'a pas confirmé explicitement la fin de son tour.

iPad Screenshot 4

Lors des combats, à tour de rôle, chaque faction aura l'occasion d'effectuer une attaque ou de retraiter. Les combats se font un utilisant l'équivalent de dés six faces, et pour toucher la cible, il faut obtenir un « six » au lancer, ou après modificateurs en fonction de l'équipement des vaisseaux. Lors d'une attaque, les résultats sont affichés au centre de l'écran, et si on atteint la cible, on peut assigner les dégâts manuellement ou automatiquement. Lorsque c'est au tour des adversaires d'attaquer j'ai trouvé que les étapes du lancer des dés et de l'attribution des dégâts se déroulaient un peu rapidement pour que l'on puisse suivre le déroulement.

Il y a trois niveaux de difficulté offerts en mode local (AI) mais on peut jouer également en ligne en mode synchrone ou asynchrone. Bien que j'en étais à mes débuts avec ce jeu, j'ai trouvé qu'en mode local, l'AI au niveau le plus difficile offrait un solide défi. Les adversaires exploitent bien les forces de leur races, et font preuve d'une belle agressivité, en n'hésitant pas à briser un traité de paix, afin d'atteindre leurs sombres desseins. Il m'est même arrivé à plus d'une reprise de prendre à parti un adversaire, dans une lutte à finir après qu'il m'eut trahi! Durant le tour des adversaires, on les voit exécuter à l'écran en détails leurs actions. Ce n'est pas trop long, et si on est attentif, on peut arriver à suivre leur progression.

Pour pouvoir apprécier ce jeu de haut calibre, si on n'y a pas déjà joué, il faut vraiment prendre le temps de bien assimiler l'ensemble des règles du jeu (en anglais seulement). Le tutoriel proposé par le développeur est utile, mais on n'arrive à apprécier toute la profondeur du jeu qu'en parcourant le livret de règles de bout en bout au moins une fois. Mais, si vous êtes un amateur de jeu de stratégie tour par tour, c'est tout simplement un incontournable! Je suis persuadé que vous ne regretterez pas d'y avoir investi les 6,99$ demandés par Big Daddy's Creation tellement ce jeu est intéressant, complet, varié, d'une belle profondeur ...et admirablement bien réalisé sur ios simplifiant le volet gestion, et le rendant ainsi 3x plus court à jouer!

Fiche Technique :

Titre : Eclipse: New Dawn for the Galaxy

Développeur : Big Daddy's Creations

Système : iPad

Coût : 6,99$

Taille : 158 MB

Pour : 

-Excellent jeu de stratégie, intéressant, complet, avec une belle profondeur et une très bonne durée de vie

-Une interface de jeu bien pensée, opérationnelle

-Les 3 niveaux d’AI et au niveau le plus difficile, l’AI, adoptant un comportement assimilable à joueur « humain »

-Port admirablement réussi du jeu de plateau original (gestion simplifiée, parties plus courtes, rendant ce jeu beaucoup plus accessible)

Contre : 

-Une courbe d’apprentissage abrupte malgré le tutoriel

-Pas vraiment le temps de voir les résultats des dés lors des attaques de l’ennemi

5/5


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Recherche

PREMIÈRES IMPRESSIONS

GF recommande

Les sorties jeux vidéo cette semaine (11 novembre 2019 au 15 novembre 2019)

Lire la suite...

Sondage GF

Croyez-vous aux chances de succès de Google Stadia

Médias sociaux

À voir sur GF...