Cuphead sur Switch, portage réussi ? [62616]

Cuphead sur Switch, portage réussi ?

Les gros titres...

Tests de jeux vidéo

Titre : Cuphead
Développeur : Studio MDHR
Éditeur : Studio MDHR
Genre : Jeu de tir 2D
Plateformes : Switch, Pc, Xbox One
Date de parution : 18 avril 2019
Prix : 25,99CAD

 

Note: La copie du jeu utilisée pour la production de cette critique a été gracieusement offerte par l’éditeur. Les opinions dans cette critique ne tiennent pas en compte la participation de l’éditeur qui n’intervient aucunement dans le processus de rédaction de nos textes et nos vidéos.

 

CupHead fait partie de ces réussites que l’on avait pas vu venir, mais qui a véritablement fait l’unanimité au sein de la communauté vidéo-ludique.
Longtemps resté une exclu Xbox et PC, voilà que le partenariat entre Microsoft et Nintendo commence à nous offrir des portages de qualité sur la petite semi portable qu’est la Switch.

cuphead moon resize

Le jeu en lui-même a déjà eu le droit à un test en bonne et due forme que vous pourrez retrouver ICI.
Pour les plus fainéants qui ne voudraient pas cliquer sur le lien, on va vous résumer ça ici.
Le scénario de CupHead tient sur un timbre poste : Deux tasses un peu trop bercées par les jeux d’argent font un pacte avec le diable pour ne pas mourir : elles doivent terrasser 15 boss, répartis sur 3 îles.
Le but sera donc de venir à bout de ces personnages vraiment recherchés, tous au style bien original.


Attention, malgré ce que l’on pourrait croire, Cuphead n’est pas un jeu de plate-forme à scrolling horizontal (hormis dans quelques rares niveaux Run n’ Gun), mais se déroule bel et bien sur un écran fixe.
Vous pouvez sauter, esquiver, vous baisser, et tirer, vous allez devoir bouger dans tous les sens et utiliser tous les pouvoirs disponibles au magasin présent sur chaque île, et surtout, vous pouvez mourir. Beaucoup, même. Car oui, Cuphead est dur, vraiment.
La frustration est bien gérée avec une barre de progression à chaque mort. Ainsi, vous savez à quel point vous étiez près de la fin du niveau, ce qui vous poussera sans doute à le refaire immédiatement.

cuphead robot resize

Outre son gameplay grisant, c’est véritablement l’univers de Cuphead qui fait tout son charme.
Son univers à la Steamboat Willie, avec une image résolument cartoonesque, haute en couleurs, son grain affiché qui rappelle les années 60, et ses trois îles qui paraissent pleines de vie.
La bande-son est également tout simplement parfaite. Des rythmes endiablés, des orchestrations monumentales, tout est parfaitement millimétré.

 

Concernant le portage, on ne peut que saluer le travail admirable de Studio MDHR. Pas un seul lag, pas un seul freeze, une fluidité vraiment admirable, en mode portable comme en mode TV.
Allez, disons que les temps de chargement sont un peu longuets, une dizaine de secondes environ, mais ne gâchent en rien le plaisir de jeu.
Et dire que CupHead est le genre de jeu parfaitement adapté à la switch est un euphémisme. Des parties courtes, à faire entre deux déplacements ou activités, une maniabilité assez simple pour être agréable au joycon (bien qu’une manette pro soit tout de même plus confortable) et un style qui colle, tout simplement, à l’univers Nintendo.

 

pour

+ L'univers vraiment travaillé
+ Les musiques grandioses
+ Le portage zéro défaut

 

contre

- La difficulté (est-ce vraiment un contre ?)
- Les temps de chargement
- Pas de nouveau contenu

 

Score9


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Recherche

TESTS DE JEUX RÉCENTS

PREMIÈRES IMPRESSIONS

GF recommande

Les sorties jeux vidéo cette semaine (15 octobre 2019 au 20 octobre 2019)

Lire la suite...

Sur Cinévore par GF

Audio : Podcast & Radio

Sondage GF

Croyez-vous aux chances de succès de Google Stadia

Mots-clés populaires depuis 24h

Aucun résultat.

Médias sociaux

À voir sur GF